Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Ramadan 2020 : quand débutera-t-il cette année ?

Ramadan 2020 : quand débutera-t-il cette année ?

Comme tous les ans, les Français de confession musulmane attendent de savoir quand va débuter le mois de Ramadan.
Le mois de Ramadan, mois sacré de jeûne dans l'Islam, commence, d’après les prévisions du Conseil théologique musulman de France (CTMF), le jeudi 23 avril 2020.

Il est le 9e mois du calendrier hégirien (ou calendrier islamique), calendrier auquel les musulmans se réfèrent pour leurs fêtes religieuses (comme l'Aïd el-Fitr, l'Aïd al-Adha ou Aïd al-Kabīr) et qui s’appuie essentiellement sur le cycle lunaire (la phase de la Lune).
Ce calendrier compte en principe neuf jours de moins que les autres calendriers. C’est pour cette raison que les dates de fin et de début du mois de Ramadan 2020 varient tous les ans.

Durant cette période, qui dure normalement 30 ou 31 jours, les fidèles s’abstiennent d’avoir des relations sexuelles (faire l’amour pendant la journée est un très grand péché), de fumer, de boire et de manger de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Ce jeûne (As-Siyam) est conçu comme étant une lutte contre la séduction des plaisirs.

Le jeûne du Ramadan, un des cinq piliers de l’Islam
Cette période a été instaurée afin de célébrer la révélation du Coran, le Livre Sacré des musulmans. Selon la tradition musulmane, l’Ange Jibril est apparu au Prophète Muhammad, lors de la vingt-septième nuit de Ramadan, appelée la ‘Nuit du Destin’ ou ‘Laylat Al Qadr’. Le jeûne du mois de Ramadan, qui constitue l’un des 5 piliers de l’Islam, est mentionnée dans les versets 183 de la sourate ‘Al Baqara’ : “Ô les croyants ! On vous a prescrit aS-Siyam (le jeûne) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété”.

Le respect du jeûne est imposé à tous les musulmans – sans exception – ayant passé l’âge de la puberté.

Si, dans la religion musulmane, le fait de ne rien manger de l’aube jusqu’au crépuscule consiste avant tout à commémorer (célébrer ou fêter) la révélation du Livre saint, le jeûne reste un moyen de renforcer (ou développer) sa spiritualité, comme dans toutes les autres religions. Pendant le mois de Ramadan, où les cinq prières quotidiennes (Al Sobh, Al Dohr, Al Asr, Al Maghrib, Al Icha) doivent être – obligatoirement – respectées, la lecture du Livre Saint est aussi conseillée.

Dans une quête de purification et d’ascèse (privation pour accéder à une maîtrise spirituelle), le croyant peut se montrer généreux avec les plus pauvres, essentiellement par le biais de la ‘Zakat’, participer à des veillées de prière et méditer le Coran.
Le Conseil théologique musulman de France – ayant vocation à représenter les musulmans de France, pour les questions relatives à la pratique religieuse, auprès des instances étatiques – profite de ce mois saint pour inviter les musulmans à multiplier les actes de piété, principalement au profit des plus pauvres, et les prières.