Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

PSG : le président du club parisien critique les erreurs d’arbitrage

PSG : le président du club parisien critique les erreurs d’arbitrage

À l’issue de la rencontre qui a réuni le club parisien avec l’équipe de Naples, mardi soir dans le cadre de la Ligue des champions, Nasser Al Khelaïfi le président du PSG, a commenté les multiples erreurs d’arbitrage qu’a commis l’arbitre néerlandais Björn Kuipers et qui ont joué en la faveur de l’équipe de Naples.

Le président du PSG demande la mise en place du VAR

Suite au match nul qu’a effectué le PSG sur la pelouse de San Paolo de Naples, le président du célèbre club de la capitale française, Nasser Al Khelaïfi, a affirmé, « Nous demandons la mise en place du VAR dans les matches de Ligue des champions le plus tôt possible ». Le président du champion de France a ajouté « Nous sommes venus ici pour gagner, mais malheureusement nous avons réalisé un match nul. Ce n’est pas mal, le PSG, il est encore en course à la qualification aux huitièmes de finale. Il nous faut maintenant gagner les deux derniers matches pour garantir la qualification. C’est sûr qu’il y a un hors-jeu sur le but du Napoli, et nous sommes sûr qu’il y a eu un penalty dans la surface adverse, mais nous acceptons quand même le score. Toutefois, nous demandons la mise en place du VAR le plus vite possible, afin d’éviter de perdre d’autres points à cause des erreurs d’arbitrage ».

Paris parvient à survivre après le match avec Napoli

En danger d’élimination, les parisiens s’en est tiré avec un match nul (1-1) contre l’équipe qui est classée deuxième du groupe C, Naples. Ce score est suffisant pour permettre au PSG de garder leur destin en mains avant d’accueillir les Reds au Parc des Princes, contre qui il est indispensable de gagner.
« Prudence », tel était, le mot du jour de l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel à ces protégés. « Il n’était pas question de foncer tête la première, un nul suffisait pour continuer notre course aux huitièmes de finale. C’est pour cette raison que Tuchel a préféré ne pas aligner Cavani et a misé plutôt sur un bloc équilibré en bloquant les offensives de Naples, grâce à une bonne présence en milieu de terrain avec le trio Draxler, Verrati et Di Maria » a affirmé le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes.
Juste avant la mi-temps à 46 minutes du début du match Mbappé prend la balle et le sert idéalement à Bernat qui marque le but ouvrant ainsi le score du match.
Au retour des vestiaires, les napolitains reviennent en plein éruption, tente plusieurs buts jusqu’à ce que Lorenzo Insigne transforme un penalty en un but d’égalité. Ainsi, la rencontre s’achève à un but partout. Un match nul permettant au grand club parisien de rester en course pour la Ligue des champions.