Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

PSG : le directeur de la communication évoque l’affaire du match PSG – Étoile Rouge de Belgrade

PSG : le directeur de la communication évoque l’affaire du match PSG – Étoile Rouge de Belgrade

Le 12 octobre dernier, le journal sportif « l’Équipe » a révélé l’ouverture d’une enquête judiciaire qui a été ouverte sur le match du Ligue des champions qui a eu lieu le 3 octobre dernier entre le club de football parisien et l’Étoile Rouge de Belgrade. Selon le journal, l’un des dirigeants serbe avait déjà parié sur la défaite de son équipe de cinq buts d’écarts. Le quotidien a toutefois, affirmé que le PSG, n’est pas impliqué dans l’affaire et il n’a pas été auditionné ni par l’autorité ni par l’UEFA. Néanmoins, le directeur de la communication du PSG, Jean Martial Ribes, a décidé de taper le poing sur la table.

 

Les responsables du PSG réagissent

Le directeur de la communication du club parisien et bras droit de Nasser Al Khelaïfi, Jean Martial Ribes avait déclaré dans le journal hebdomadaire le JDD, « C’est avec un grand étonnement que nous avons appris cette affaire dans laquelle le club n’est en rien impliqué ! En effet, le club parisien est complètement étranger à cette affaire présumée. D’ailleurs, nous tenons à signaler que aucun des responsables du club n’a été sollicité jusqu’à présent par le parquet chargé de l’affaire. Comme tout le monde le sait, le PSG est un club qui est profondément attaché à ces principes fondamentaux tout en respectant les fondements du sport, ainsi que l’intégrité des compétitions ».

Selon le journal, le président du PSG aurait rencontré la veille du match entre le PSG et l’Etoile Rouge de Belgrade, un corrupteur. Le directeur de la communication a répliqué « ces informations sont ridicules, ce ne sont que des rumeurs sans fondement ! Puisque la police a bien confirmé qu’aucune personne ne s’est présenté à ce présumé rendez-vous. Par conséquent, quiconque lancerait de nouveau ces rumeurs s’exposera à des poursuites. Le PSG n’a strictement rien à se reprocher et les hauts responsables du club apprécieront le soutien du football français par le biais des communiqués de Première Ligue et de la LFP ».

 

Le PSG est à la disposition des enquêteurs

Le club parisien se trouve agacer par la tournure de ces informations, en attendant les suites de l’enquête. Les responsables du club ont annoncé qu’ils sont prêts à se défendre, en affirmant « Il va de soi que si l’affaire prend encore de la consistance, le PSG sera une des victimes et nous constituerons une partie civile. De toutes les façons, le club parisien est à la disposition des enquêteurs et il souhaite que toute la lumière soit faite afin que toute l’affaire soit clarifié. Surtout que jusqu’à ce jour aucun des responsables du club n’a été sollicité ni par le parquet national ni par l’UEF. C’est pour cette raison que nous réservons le droit de poursuite pour quiconque qui voudrait nuire à la réputation du PSG ainsi qu’à ses dirigeants. Le club parisien est reconnu pour son respect des valeurs sportives ».