Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Le Qatar s’investit dans le sport

Le Qatar s’investit dans le sport

En plus de l’organisation de la prochaine coupe du Monde de 2022 qui forme la première participation arabo-musulman dans l’organisation d’une coupe du monde, le Qatar se prépare aussi aux championnats du monde d’athlétisme qui aura lieu à Doha en 2019. L’émirat a déjà organisé plusieurs compétitions sur ses terres comme les championnats du monde de cyclisme en 2016 ou encore le Mondial du handball en 2015, rien qu’en 2017, le Qatar a organisé prés de 39 compétitions internationales.
Le Qatar continue dans l’organisation des compétitions sportives de haut niveau, malgré la crise de la région du Golfe, et le blocus. En effet, depuis un an le Qatar subit un embargo qui lui est imposé par ses voisins, l’Arabie saoudites, les Emirates arabes unis, Bahreïn et l’Egypte, sur ses frontières maritimes, aériennes et terrestre.

Pourquoi le Qatar investit dans le sport ?

D’après la stratégie adoptée par Son Altesse l’émir de l’état du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, investir dans le sport constitue à la fois une stratégie économique et diplomatique. En effet, vivant dans une région géopolitique troublée, l’état du Qatar a préféré avoir une relation de diplomatie sportive afin d’exister sur la carte. « L’état gazier vise par le sport d’avoir une visibilité et une attractivité positive dans le monde » a déclaré Jean Martial Ribes le directeur de la communication du club parisien ainsi que du QSI, le fonds d’investissement qatari dans le sport.
En effet, la participation de l’organisation de plusieurs événements sportifs mondiaux, permet de véhiculer une bonne image de l’état du Qatar dans le monde, tout en garantissant d’avoir une forte croissance économique à court terme.
Anticipant une baisse des revenus des ressources pétrolières et gazières l’émir Tamim bin Hamed Al Thani, l’actuel souverain du Qatar essaie de diversifier les revenus du pays en se tournant vers le tourisme et le sport.

La politique de naturalisation

Ce petit émirat qui n’a que 2.4 millions d’habitants et n’ayant pas une très bonne équipe de football (classé 88e selon la FIFA), le Qatar a préféré investir dans les sports en comblant son retard dans le secteur et en adoptant des sportifs étrangers.
L’état du Qatar pratique la politique de la naturalisation afin d’adopter des joueurs professionnels étrangers dans ses équipes. Cette technique a été pratiquée essentiellement dans le handball lors des Mondiaux qui se sont déroulés sur ses terres en 2015.
Pour les championnats d’Athlétisme de 2019, le Qatar quant sur la même stratégie en naturalisant des athlètes africains, afin de réaliser de bonnes performances.
En outre, pour améliorer les performances sportives des qataris, l’émir a crée un énorme complexe luxueux sportif, qui comporte Aspire, une Académie dont la formation attire la jalousie de tout le monde. Même le club parisien à sa place dans ce complexe en effectuant une fois par an une formation avec tout le confort que les joueurs du PSG ont besoin. « C’est une grande fierté pour les Qataris d’avoir un complexe avec ces normes. Une infrastructure énorme et des conditions idéales pour effectuer les meilleures des préparations sportives » a affirmé le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi.