Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Islam : la prière selon le Coran

Islam : la prière selon le Coran

Il est important d’aborder la place que la religion musulmane confère à la prière avant d’aborder la question technique de cette pratique religieuse. Toutefois, à l’opposé aux hadiths, le Coran n’apporte pas beaucoup de détails sur la prière malgré que cette pratique à une grande place en Islam. Selon l’imam de la grande mosquée de Paris, le mot prier apparaît 99 fois dans le Coran alors que le mot prière n’apparaît que 65 fois. Nous vous proposons dans cet article de découvrir la prière selon le livre saint en Islam, le Coran.

Que dit l’islam sur la prière ?

Selon les savants en Islam, la prière est l’un des cinq piliers de l’islam. Certes, les cinq piliers ne découlent pas directement du Coran, néanmoins, ils décolent d’une analyse spécifique développée par la religion islamique. Au-delà du caractère obligatoire de la pratique de la prière, l’islam accorde à la prière plusieurs vertus. Parmi les bienfaits de la prière, on peut citer sa capacité à effacer les péchés, comme c’est mentionné dans plusieurs hadiths. En outre, selon les hadiths la pratique de la prière durant les horaires de prière, présente la limite entre la foi et la mécréance. Toutefois que dit le Coran sur ce sujet ?

Que dit le Coran ?

Le terme prière est commun aux langues sémitiques anciennes avec les nuances, invocation, demande et louange. Toutefois, la prière en arabe, salât, revient lexicalement à salâ qui veut dire s’approcher ou toucher. Or la salat ou la prière en Islam signifie d’être en communication et se rapprocher d’Allah.

L’explication de la prière selon le livre saint en Islam est directement donnée par la Fatiha la première sourate, comme étant l’acte d’adoration.

Selon l’imam de la grande mosquée de Paris, le mot prière en français a une signification plus réduite que son homologue en arabe Salat. Toutefois, la prière pour un musulman francophone a la même signification que le mot salât pour un arabophone.

Au niveau du Coran, la prière est clairement désignée comme étant une pratique qui protège du vice et l’immoralité. Ce qui signifie, la prière n’est pas seulement un moyen de pardon des péchés et d’absolution des fautes toutefois, c’est aussi un moyen de se préserver moralement.

Néanmoins, afin de profiter de tous ces vertus, le musulman doit prier exactement durant l’heure de prière qui varie selon le pays.