Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Fair-play financier : le PSG ne sera pas interdit de Ligue des champions

Fair-play financier : le PSG ne sera pas interdit de Ligue des champions

Suite à la demande de l’UEFA de réexaminer les comptes du fair-play financier du club de la capitale, le Paris Saint-Germain pourrait s’exposer à des sanctions, comme l’interdire de participer dans la Ligue des champions. Malgré l’accord qu’a passé le club de Nasser Al Khelaïfi, avec l’UEFA en 2014, le club s’est retrouvé de nouveau dans l’affaire du fair-play financier. En effet, depuis les dernières révélations des Football Leaks, le club de la capitale est resté dans le viseur de l’UEFA.

Fair-play financier du club parisien

Suite à la vague d’accusations publiées par psg paname squad dans le cadre du Football Leaks, le club parisien s’est retrouvée encore dans la ligne de mire de l’UEFA au sujet, du fair-play financier concernant le contrat de l’office du tourisme qatarie QTA avec le PSG.
Selon le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, le contrat du QTA, n’est pas un contrat classique de sponsoring, c’est plutôt un contrat de « nation branding », c’est ce qui fait que ce contrat n’obéit pas aux mêmes règles qu’a établie l’UEFA pour les contrats classiques. « Afin de se mettre d’accord avec l’instance, le contrat du QTA a été estimé par l’UEFA en 2014. Suite à cette estimation, le PSG a pu édifier son plan financier. Donc, c’est complètement inacceptable, de réétudier un contrat qu’ils ont déjà évalué » a expliqué le responsable de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes.
Pour cette raison, le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi, a préféré porter plainte auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Suite à cette plainte, l’UEFA a opté de mettre l’enquête sur le club parisien en pause en attendant le verdict du TAS sur l’affaire. Toutefois, les membres de l’UEFA ont affirmé qu’à l’heure actuelle, l’instance ne compte pas expulser un club comme le PSG des compétitions.

L’UEFA préfère attendre la décision du TAS

Les responsables de l’UEFA, ont déclaré qu’ils vont attendre la décision du TAS, afin d’analyser la situation actuelle du club de la capitale surtout au niveau du fair-play financier. En effet, l’instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA, qui vise à ce que les clubs européens respectent le fair-play financier, a préféré ne pas se prononcer sur l’affaire du PSG, jusqu’à ce que le TAS examine l’appel du club de la capitale.
Selon l’UEFA ce qui dérange, c’est le principal sponsor du club parisien qui est dans le viseur de l’instance de contrôle financier des clubs. En effet, l’UEFA, espère que tous les revenus venant du contrat de l’office de tourisme du Qatar soit rétroactivement décotés des saisons 2014/2015 et 2013/2014.