Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Coronavirus : plusieurs villes sont concernées par le couvre feu, quelle est la situation aux Alpes- Maritimes ?

Coronavirus : plusieurs villes sont concernées par  le couvre feu, quelle est la situation aux Alpes- Maritimes ?

Avec la propagation continue de la maladie Covid-19, le président de la République a annoncé la mise en place d’un ensemble de mesures dans les différentes communes de l’hexagone. Toutefois, d’après le conseiller de l’opposition dans la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan, un grand nombre d’habitants dans les Alpes Maritimes n’ont pas respecté les consignes du confinement qui visent à limiter la contagion de la maladie.
Un couvre feu dans le département des Alpes-Maritimes
Suite à l’indiscipline de certains concitoyens, le préfet a annoncé la mise en place d’un couvre feu dans tout le département. Le couvre feu devant entrer en vigueur le 22 mars à 22 heures, le préfet a assuré qu’il a plusieurs restrictions de circulation que les habitants doivent respecter dans les différentes communes.
L’arrêté préfectoral effectué le dimanche 22 mars, annonce l’interdiction le déplacement de 22 heures jusqu’à 5 heures du matin, au niveau de toutes les communes littoraux, ainsi que toutes les communes se trouvant dans le département des Alpes-Maritimes et qui sont constituées de plus de 10 000 habitants. Toutefois, il existe quelque exception comme :

– les déplacements pour des raisons professionnels, si l’employé détient d’un justificatif de déplacement professionnel ou une attestation de déplacement dérogatoire.
– les déplacements pour l’assistance d’une personne vulnérable ou pour motif familial ou pour pouvoir garder des enfants, avec présentation d’attestation de déplacement dérogatoire.
– les déplacements pour la réalisation d’une mission d’intérêt général ou administratif avec présentation d’attestation de déplacement dérogatoire ou une attestation de déplacement professionnel.

Les mesures prises par le préfet des Alpes-Maritimes

Les mesures prises par le préfet sont applicables dés le 22 mars à 22 heures du soir jusqu’à 31 mars. Toute violation de ces mesures sera punie d’une amende pouvant atteindre 375 euros.
Grâce à la coordination avec les différentes autorités françaises, la Principauté de Monaco a décidé la mise en place ces différentes mesures sur son territoire afin de ralentir la propagation de la maladie Covid-19.
Selon Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition de Villefranche a annoncé que les communes concernées sont Nice ; Antibes ; Cannes ; Grasse ; Menton ; Le Cannet ; Villeneuve-Loubet ; La Trinité ; Vence ; Mougins ; Villefranche-sur-Mer ; Cap-d’Ail ; Beaulieu-sur-mer.