Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Comment effectuer des placements dans des PME tout en réduisant ses impôts ?

Posted by on Mai 28, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur Comment effectuer des placements dans des PME tout en réduisant ses impôts ?

Les actions d’une entreprise non cotée forme une catégorie d’investissement à part entière, à côté de l’immobilier, l’assurance vie ou de la bourse. Ce type d’investissement que les Anglo-saxons nomment private equity, permet au contribuable particulier d’investir son épargne tout en suivant directement la progression de l’entreprise individuelle. En outre, le contribuable pourrait bénéficier d’une réduction d’impôt assez intéressante. Selon l’explication apportée par l’un des responsables de l’investissement chez l’une des plus anciennes sociétés de gestion indépendantes en France A Plus Finance, le placement en direct au sein des entreprises non cotées est un investissement qui peut s’avérer assez rentable. Toutefois, il reste assez risqué.
Selon les derniers chiffres délivrés par France Invest, plus de 18.7 milliards d’euros ont été investi dans l’économie française en 2018. Il s’agit d’un nouveau record enregistré, marquant une progression de 13 % par rapport à 2017.

Objectif : une rentabilité de 10 %

Durant ces dernières années les placements ont continué à progresser en enregistrant un taux de croissance annuel moyen estimé à +16 % durant les 5 dernières années, ce qui correspond à plus de 14.7 milliards d’euros.
Selon la société de gestion A Plus Finance, durant 2018, les placements ont été alloués à plus de 2 218 sociétés, en enregistrant une progression constante depuis les trois dernières années. Il est important de mentionner que prés de deux tiers de ces entreprises sont des petites et moyennes entreprises, 20 % sont des sociétés de taille intermédiaire et plus de 80 % de ces entreprises sont françaises. Durant 2018, plus de 1 500 entreprises ont été cédées totalement ou partiellement.
Certes, l’objectif de rentabilité interne du placement est d’au moins 10 %, toutefois l’immobilisation de l’épargne investie est au minimum de 5 ans dans le meilleur des cas. En outre, le risque de faillite d’une société existante ou d’un projet est toujours possible. Dans ce cas, l’investisseur perd alors la totalité de sa mise. C’est pour cette raison qu’il est important de mutualiser le risque d’une manière ou d’une autre grâce à la diversification de ses placements.
Quant aux professionnels, ils revendiquent des taux de rentabilité interne pouvant atteindre 9.5 % sur de très longue période. Toutefois, cette moyenne intègre une grande disparité des performances qui peuvent aller de -8 % jusqu’à 15 %.

Différentes possibilités

Il existe différents moyens d’effectuer des placements, dont l’investissement direct dans le capital d’une entreprise de type PME qui permet une réduction d’impôts de 18 %, mais aussi la souscription dans un fonds commun de placement à risque qui mutualise l’investissement de plusieurs participants.

Read More

Entreprises TPE et PME : investir tout en profitant des avantages fiscaux

Posted by on Mai 22, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur Entreprises TPE et PME : investir tout en profitant des avantages fiscaux

Investir directement dans une entreprise française de type PME, qui est soigneusement sélectionnée pour la qualité de son projet et son sérieux par une société de gestion telle que A Plus Finance, pourra présenter d’innombrables avantages comme les avantages fiscaux.
En effet, un grand nombre d’investisseurs préfèrent passer par une société de gestion afin d’investir dans une PME.

Comment bien choisir son entreprise ?

Depuis le début des années 2000, plusieurs sociétés de gestion proposent aux investisseurs de se regrouper afin d’investir collectivement dans des PME françaises. Proposant des plateformes d’investissement participatif les sociétés de gestion comme A Plus Finance proposent au contribuable d’investir dans le tissu économique du pays tout en proposant une grande diversité au niveau des placements. Ces placements génèrent de l’activité rentable, ainsi que de l’emploi en France.
En effet, la société de gestion permet l’accessibilité des placements dans les différentes PME au grand public en faisant la sélection des meilleures entreprises sérieuses et matures.
Il est important de mentionner qu’investir dans des PME françaises permet à l’investisseur de participer au maintien de l’emploi durable, ainsi qu’à la création de richesse dans l’hexagone.

Ralentissement des placements pour 2019

Les entreprises de type PME font état d’une grande accessibilité au crédit, toutefois durant ces derniers mois, l’investissement enregistre un ralentissement de l’activité.
Ce ralentissement se ressent également sur les prévisions d’investissement pour cette année.
Ce ralentissement qui est enregistré dans l’investissement est déterminé par les principaux baromètres notamment la trésorerie des entreprises.
Les PME trouvent que leur trésorerie s’est dégradée durant es trois derniers mois et elles n’envisagent pas une amélioration à court terme. En outre, les paiements des clients ont tendance à se réduire depuis la fin de l’année dernière, toutefois, ils s’étalent sur un an.
En effet, les PME prévoient un ralentissement durant 2019 après deux années dynamiques. La proportion des entreprises qui souhaitent investir a baissé de 6 points par rapport à l’année dernière.

Read More

La place des PME dans le développement économique

Posted by on Mai 15, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur La place des PME dans le développement économique

Les PME, clés de l’économie française

Les PME (petites et moyennes entreprises) jouent un rôle très important dans le système socio-économique. Elles sont devenues, avec les années, le principal moteur économique dans la majorité des régions du monde et constituent plus de 80 % (voire plus) des sociétés du secteur privé. En France, selon les statistiques publiées par France Industrie en 2018, on dénombrait 3.9 millions de PME qui embauchaient près de 30 millions d’individus en novembre 2018, soit 98 % des emplois du secteur privé. Les PME investissent presque autant que les grandes dans des activités de développement et de recherche, mais sont moins présentes dans les activités internationales. Quant à leur contribution au PIB (Produit Intérieur Brut), elle dépasse légèrement celle des grandes sociétés selon les pays et les années.

Le terme PME illustre une impressionnante diversité de réalités, au point que certains chercheurs refusent de parler de “la” PME, préférant son pluriel soit “les” PME. La majorité d’entre elles sont définies à partir de critères quantitatifs, dont la valeur ajoutée, le chiffre d’affaires, le nombre d’employés ou une combinaison de ces trois variables. Les seuils établis pour identifier une grande, moyenne ou petite entreprise varient selon les pays (et les régions), mais également selon les besoins de divers organismes, tels que les institutions financières et les gouvernements. À ces critères quantitatifs, s’ajoutent, bien évidemment, des critères qualitatifs, tels que la proximité avec différentes parties prenantes ; la structure organisationnelle aplatie où on retrouve peu de niveaux hiérarchiques (informelle ou formelle) ; la formalisation plus ou moins importante de la stratégie assurant flexibilité et capacité d’adaptation ; l’indépendance décisionnelle (ne pas être filiale d’une grande organisation) ; la concentration de la propriété de la société qui implique un pouvoir décisionnel centralisé autour du propriétaire-dirigeant ; le marché plutôt concentré, etc. Ces critères sont appliqués sur des continuums où une société peut prendre des positions variées pour chacun d’eux, permettant de voir un nombre de positions infini, justifiant ainsi le fait que l’on dise souvent qu’il n’y a pas deux PME identiques.

Le capital risque, source d’investissement pour les PME

Le venture capital est un investissement de long terme qui démultiplie la capacité innovatrice des sociétés (notamment les PME et les start-ups) et favorise l’émergence d’innovations de rupture. Il joue donc un rôle grandissant et un peu particulier dans le processus d’innovation en tant qu’investissement de long terme. Il est admis que l’innovation est à la fois un moteur de la croissance économique et un processus primordial qui induit l’évolution économique. Niels Court-Payen met A Plus Finance au service des PME. C’est une société de gestion indépendante dédiée à l’investissement dans l’immobilier, les fonds de fonds, le cinéma et les PME. Cette dernière peut soutenir les sociétés françaises dans leurs développements. Elle peut aussi les aider à trouver des financements bancaires. L’équipe regroupe des entrepreneurs et des financiers. A Plus Finance se positionne comme un spécialiste du capital risque.

Read More

Immobilier, un secteur en pleine mutation

Posted by on Mar 4, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur Immobilier, un secteur en pleine mutation

Chasseurs immobiliers, une profession qui s’organise !

Le chasseur immobilier (aussi connu sous le nom de “dénicheur d’appartements”) s’impose progressivement sur un marché transformé par la révolution numérique. L’immobilier et le digital (ou le numérique) ont permis à ce secteur d’évoluer. En proposant un service dédié au client, les dénicheurs déploient une offre globalisée afin de répondre aux désirs les plus précis de leurs mandataires. Et, pour cela, ces derniers n’ont pas hésité à reprendre en main un territoire totalement trusté par les agences immobilières.
Attaché à des coutumes et des us obsolètes, dominé par les mêmes acteurs depuis des années, le marché de l’immobilier a subi de plein fouet le changement des habitudes et la révolution digitale qui s’en est suivi.

Pour quelles raisons est-il avantageux de recourir à un chasseur immobilier ?

L’histoire d’amour prometteuse qui a uni le marché immobilier et le digital s’est transformée (rapidement) en une relation aussi conflictuelle (une source de conflits) que passionnée.

Le foisonnement des acteurs et la multiplication des supports de diffusion ont contribué à brouiller les pistes, perdant l’acquéreur dans une jungle insondable. Donc l’immobilier s’est projeté sur la Toile et se vit plus que jamais dans l’univers du numérique. Pour sa première campagne d’affichage digital, HomeLike Home (leader de la chasse immobilière) a investi les gares de Lyon, de Paris-Lazare et Eurostar (depuis le 5 juin 2018), et les gares de Bordeaux Saint-Jean (le 10 juin 2018).
Face à cette multitude d’acteurs et d’annonces, le client lambda se sent un peu perdu : à qui faire confiance ? Comment s’assurer de ne pas rater une occasion en or ? Comment et où trouver le bien immobilier qui répond à ses besoins ?
C’est pour répondre à ces nouveaux besoins et ces inquiétudes que le marché immobilier a vu apparaître ces acteurs. Les dénicheurs d’appartements ont repris la main sur un secteur hétérogène et éclaté. Ces derniers ont créé des agences avant-gardistes et connectées. Ils se sont appuyés sur les nouveaux outils de diffusion.

Le chasseur immobilier est à la mode, aujourd’hui, notamment dans les grandes villes (comme Paris). Pour une fois, c’est l’acheteur, qui est au centre de l’attention, et non le vendeur. Le leader de la chasse immobilière HomeLike Home vous offre un service sur mesure. Il intervient sur Bordeaux et Bordeaux Métropole, sur Paris et ses environs, ainsi qu’à Londres.
les chasseur immobilier bordeaux sont Au service exclusif de son acquéreur, le dénicheur d’appartement déploie ses talents en plusieurs étapes :
– Il est toujours à l’écoute du mandataire ;
– il use de son expertise à 2 niveaux : d’une part, en accompagnant son client et en le conseillant tout au long de la recherche (objectivement). D’autre part, en mettant son réseau constitué de particuliers et de professionnels pour mettre le doigt sur des biens qui correspondent à la demande ;
– Enfin, il négocie les prix avec le vendeur, établit les documents nécessaires et assiste son acquéreur lors des signatures.

 

Read More

Immobilier : le mètre carré à Paris pourrait valoir plus de 50 000 euros

Posted by on Fév 17, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur Immobilier : le mètre carré à Paris pourrait valoir plus de 50 000 euros

Un hôtel particulier se trouvant dans le 6e arrondissement parisien composé d’environ 400 m² a été vendu à plus de 20 millions d’euros, ce qui constitue un prix record de 52 000 euros le mètre carré. En outre, selon le spécialiste de la recherche des biens immobiliers personnalisée, Homelike Home, un autre hôtel se trouvant dans le 7e arrondissement a été cédé pour plus de 45 millions d’euros. En effet, après ces deux récentes ventes, les 6e et 7e arrondissements continuent d’attirer les acquéreurs les plus fortunés.

Le prix du mètre carré à Paris flambe

En décembre 2018, un hôtel particulier situé entre la Seine et les Invalides, constitué de 400 m² a été vendu à plus de 20 millions d’euros, ce qui induit que le prix du mètre carré de cet hôtel a été vendu à 52 000 euros. Selon Christine Pelosse la créatrice de l’un des premiers bureaux de chasseur immobilier sur Paris, Homelike Home, c’est du jamais vu dans la capitale française.
Selon un professionnel dans l’immobilier « Ces prix restent assez modeste par rapport aux tarifs qui sont pratiqués à New-York ou à Londres ».
En effet, un quadruplex de 2100 m² en plein centre de New-York, en lisière du célèbre Central Park, se trouvant dans les derniers étages d’un ancien immeuble de 79 étages, vient de se vendre pour plus de 230 millions de dollars soit plus de 109 000 dollars le mètre carré. Constituant ainsi un nouveau record pour la ville. Ces prix restent néanmoins, bien raisonnable par rapport aux 150 000 euros le mètre carré des biens qui peuvent être vendus à Hong Kong.

Rive gauche ou rive droite ?

Durant la même période, et au niveau de la même rive gauche, un autre hôtel particulier se trouvant dans le 7e arrondissement, a aussi changé de propriétaire. Le montant de l’acquisition est de 48.5 millions d’euros, constituant ainsi le bien vendu le plus cher de l’année 2018.
Toutefois, au niveau de la rive droite, au 16e arrondissement, les prix ont aussi flambé, avec la vente d’un penthouse qui a été estimé à plus de 39 200 euros le mètre carré. En effet, les prix des biens de luxe se trouvant à Paris flambent à cause essentiellement de la concurrence et de la rareté des biens de qualité. Le marché de l’immobilier de luxe en France ces dernières années a été dominé par les français, mais aussi par le retour des étrangers tels que les américains, les britanniques qui n’hésitent pas d’investir dans la pierre de luxe dans la capitale française. Ces acquéreurs sont prêts à investir des prix spectaculaires, afin d’acquérir des biens ayant une surface entre 350 et 600 mètres carré avec une localisation parfaite.

Read More

Quel est le rôle d’une société de gestion ?

Posted by on Jan 17, 2019 in Economie | Commentaires fermés sur Quel est le rôle d’une société de gestion ?

Les sociétés de gestion de portefeuilles, qui sont également des sociétés d’investissement connues plus sous le nom de sociétés de gestion financière ou encore sociétés de gestion de fonds, sont complètement différentes, des sociétés de gestion de patrimoine familial. Ces derniers sont plutôt, des sociétés de capitaux de droit luxembourgeois.
La société de gestion comme A Plus Finance qui a plus de 20 ans d’expérience dans le marché financier, a comme principale activité, la gestion d’actifs. Pour cela elle emploie principalement des analystes, ainsi que des gérants de fonds spécialisés.

Les services proposés par la société de Gestion

La société de gestion peut gérer les comptes propres d’une entreprise en optimisant le rendement de ses avoirs, en les investissant dans le marché financier. La société de gestion peut alors réaliser pour son propre compte des opérations de gestion de portefeuilles classiques. Néanmoins, il existe des sociétés de gestion qui ne peuvent exercer cette activité, et ne peuvent pas proposer à d’autres clients des services de gestion en parallèle. Comme c’est le cas d’ABC Arbitrage qui n’assure pas la gestion que de ses propres comptes.
Les sociétés de gestion peuvent gérer leur propre portefeuille boursier, mais aussi, il peuvent proposer leurs services, afin de gérer les portefeuilles des autres clients mandants. Ce service propose deux types de gestion de comptes, soit la gestion sous mandat qui est aussi appelée la gestion de portefeuilles pour le compte de tiers, soit la gestion de placements collectifs qui est similaire à la gestion sous mandat, toutefois au lieu de signer un engagement avec un seul client, le contrat est signé avec un grand nombre de clients qui ont opter de mettre leurs avoirs en commun.
On rencontre cette dernière situation, plus fréquemment, dans le cadre de dispositifs d’épargne salariale tel que le plan d’épargne-retraite collectif ou bien le plan d’épargne d’entreprise.

Qui propose ces services ?

 

Un grand nombre d’acteurs propose la gestion sous mandat, que ce soit pour la gestion de compte titres comme un PEA ou une assurance vie. Presque toutes les banques proposent à leurs clients la gestion de tout ou d’une partie de leurs avoirs sous mandat. Parmi les banques françaises qui proposent ce service, on peut citer, la Société Générale, HSBC, BNP, la banque populaires, et même la banque postale.
Toutefois, il faut se montrer prudent puisque le mandataire n’a pas d’obligation de résultat, mais n’a qu’une obligation de moyens. Donc il ne pourra point garantir à son client une meilleure performance boursière, immuable et fixe.
C’est pour cette raison qu’il est plus judicieux de passer par une société de gestion indépendante, comme A Plus Finance, la société de gestion qui propose à ces clients la gestion d’un ou de plusieurs fonds.

Read More