Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Congo-Brazzavile : est-il plus important de trouver un emploi ou de se marier ? Quelle est la priorité des filles dans le pays

Posted by on Déc 22, 2020 in Dossiers | Commentaires fermés sur Congo-Brazzavile : est-il plus important de trouver un emploi ou de se marier ? Quelle est la priorité des filles dans le pays

Le 21 novembre marque la fin officielle de l’année universitaire 2019-2020, au Congo-Brazzaville. Une fois leur cursus universitaire achevé, les étudiantes congolaises relancent le débat portant sur leur priorité dans la vie entre recherche des offres d’emploi au Congo-Brazzaville et se marier pour satisfaire la pression sociale.

Trouver un emploi ou un mari ?

Une fois leurs études supérieures achevées, plusieurs étudiantes sont à la croisée des chemins, d’une part la pression sociale et d’autre part le marché de l’emploi et le long périple de la recherche de travail. C’est le cas de plusieurs étudiantes ce 21 novembre, la date qui marque la fin officielle de l’année académique du offres d’emploi au Congo-Brazzaville.

Cette matinée mouvementée devant les différents instituts congolais et universités, marque la journée spéciale des étudiants qui s’apprêtent à recevoir leur diplôme de fin d’année marquant ainsi la fin de leur cursus universitaire. Mais pas que ! Puisque c’est la date du début d’un cycle de dilemme pour plusieurs étudiantes qui se retrouvent du jour au lendemain au centre de l’attention des personnes les plus curieuses.
Trouver du travail ou un mari ? Le choix pour certaines est assez clair. En effet, pour Marceline, une brillante étudiante en Sciences Économiques, qui vient de décrocher son diplôme de licence après cinq ans de son Baccalauréat, chercher le poste de ses rêves constitue une priorité pour elle surtout avec le coût de vie, ces dernières années.

Le long périple de la recherche d’emploi

Il est important de mentionner que dans la culture congolaise, terminer ses études supérieures renvoie directement soit à la vie conjugale soit à la vie professionnelle. En effet, selon les derniers chiffres révélés dans les médias africains, le taux de chômage des jeunes dans le continent est assez élevé. Afin d’éviter cette course effrénée à la recherche d’emploi, plusieurs étudiantes préfèrent fonder une famille en recherchant le bon partenaire. Comme c’est le cas de Zawadi, qui après son cursus universitaire, elle a préféré construire une famille en espérant un jour s’orienter vers l’entreprenariat.

Tout juste licenciée en Sciences Appliquées, Dorothée affirme que la vie conjugale et la vie professionnelle doivent marcher de pair. En effet, elle assure qu’il est important de réussir les deux afin d’atteindre l’épanouissement. Alors que la jeune diplômée en Santé Publique, Yvette, 23 ans, assure qu’il est temps pour elle de fixer d’autres objectifs en se tournant à sa future vie conjugale.

Read More

Congo-Brazaville : une nouvelle dynamique au niveau du CHU de la capitale grâce au nouveau DG

Posted by on Déc 22, 2020 in divers | Commentaires fermés sur Congo-Brazaville : une nouvelle dynamique au niveau du CHU de la capitale grâce au nouveau DG

Le 28 septembre dernier, le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville a vu l’installation de son nouveau directeur général, Docteur Denis Bernard Raiche comme l’a déjà annoncé le ministère de la Santé, de la Population, de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement. Grâce à cette nouvelle nomination, les Offres d’emploi au Congo-Brazzaville a retrouvé une nouvelle dynamique, dès l’entrée en fonction du nouveau directeur général, le docteur Denis B. Raiche.

Le nouveau directeur général du CHU de Brazzaville

Prenant ses fonctions suite à sa nomination au Conseil des ministres du 23 septembre dans la capitale congolaise, le nouveau directeur général du CHU, docteur RAICHE, succède à son compatriote canadien et son collègue, le docteur Sylvain Villiard qui a pu occuper ce poste durant sa dernière année.

Il est important de signaler que le docteur RAICHE, qui est un Docteur en Médecine et administrateur de la Santé, a assuré la direction du Centre de santé, ainsi que les services sociaux de Gatineau au Canada, contenant plus de 4 500 employés, et ce, avant de rejoindre l’équipe de planification assurant la construction des différents grands hôpitaux de Montréal.

La mission du nouveau directeur général du CHU

Le nouveau directeur général du CHU de Brazzaville affirme que sa mission serait d’une part la mobilisation du corps médical permettant de renforcer la qualité des services, mise en place aux patients congolais. D’autre part, le nouveau DG assure qu’il compte augmenter le nombre d’employés dans le CHU afin de garantir une meilleure prestation pour les malades. Pour ce faire, le DG du CHU a mis en ligne plusieurs offres d’emploi au Congo-Brazzaville, afin de recruter des jeunes diplômés dans le secteur de la Santé.

Selon le ministère de la Santé, l’arrivée de Docteur RAICHE s’inscrit dans le cadre de la reconfiguration de l’assistance technique comme c’est prévue par la collaboration entre l’Unité de santé internationale de Montréal et la structure hospitalière du Congo-Brazzaville. Il est évident que l’activité du nouveau directeur général sera appuyée par l’équipe de l’Unité de santé internationale avec qui il collabore depuis plusieurs années.

Le docteur Denis Bernard Raiche assure qu’il est heureux d’avoir été sélectionné par les autorités congolaises, afin de renforcer encore plus la gouvernance du CHUB.

Read More

Le coronavirus et le marché du travail au Congo-Brazzaville

Posted by on Déc 12, 2020 in divers | Commentaires fermés sur Le coronavirus et le marché du travail au Congo-Brazzaville

La pandémie mondiale de coronavirus, pire ennemi de l’Humanité, représente désormais un défi complexe pour le développement mondial. Au Congo-Brazzaville, la CCIAM (Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture et des Métiers de Pointe-Noire) a mis en place récemment un questionnaire afin de mesurer l’impact du nouveau coronavirus sur les activités des sociétés. Déjà, certaines sociétés ont cessé leurs activités, alors que d’autres ont mis leur personnel au chômage.

Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, a annoncé le 30 juin dernier la mise en place d’un Fonds de solidarité et de relance de 650 milliards de Francs CFA, qui sera alimenté par le secteur privé international et national, les bailleurs de fonds internationaux, et l’Etat. Celui-ci soutiendra les sociétés vulnérables, les artisans et les ménages. Pour ceux-ci, des dispositions financières et fiscales sont aussi prises. Des mesures de soutien à l’approvisionnement alimentaire et aux activités agricoles sont aussi annoncées durant les quatre mois de l’état d’urgence. Un dispositif de transfert monétaire est mis en place afin de soutenir les populations les plus vulnérables. Les sommes des transferts sont ainsi fixées à 25 millions de Frans CFA, 15 millions de Francs CFA, et 12 millions de Francs CFA par mois, respectivement pour les hommes et les femmes.

Situation de l’emploi au Congo-Brazzaville

L’emploi est l’un des besoins fondamentaux de l’être humain, puisque c’est un facteur d’autonomisation et d’intégration. L’Afrique est l’un des continents où on compte le plus chômeurs, selon une récente étude, constituant de facto un enjeu économique, politique et social, pour les gouvernants. Afin de résoudre ce problème, diverses structures tant internationales que nationales ont été instituées. C’est le cas du PromoGabon au Gabon, du ME au Burkina Faso et au Bénin, de l’INIE et du FORSCOT en Côte d’Ivoire, du CIPMEN au Niger, du PASYD et d’ANPGM au Togo, de l’AGRO-PME Fondation au Cameroun, du SYNAPSE CENTER et d’ADEPME au Sénégal, d’ADPME au Congo-Brazzaville, ou encore d’ADEI au cap vert.

C’est du jamais vu. Au Congo-Brazzaville, les offres d’emploi des sociétés, qui cherchent à embaucher massivement, ont fait un bond spectaculaire. Pas moins de 350 000 offres ont été diffusées sur la plateforme ‘Emploi.cg’ entre octobre et novembre, soit une augmentation de 22 % par rapport à la même période en 2019. Et les emplois proposés sont durables ! “Malgré une croissance faible, les sociétés sont beaucoup moins frileuses pour embaucher. Les baisses des charges sont pérennisées, les carnets de commandes se remplissent et le Congo est relativement protégé d’un climat international incertain”, explique Mme Yvonne Adelaïde MOUGANY, Ministre du Secteur informel, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises.

Read More

L’emploi des jeunes en Afrique

Posted by on Déc 12, 2020 in Dossiers | Commentaires fermés sur L’emploi des jeunes en Afrique

Ces trois dernières années, pendant que la croissance s’affichait à deux chiffres au Congo-Brazzaville, le chômage augmentait de 5 %. Durant la dernière décennie, l’Afrique a produit des statistiques de croissances parmi les plus fortes du monde, sans grand impact, malheureusement, sur l’emploi. Dans la région africaine, il n’y a pas de déterminant spécifique au défi de l’emploi des jeunes. Il s’agit en effet d’une combinaison de facteurs contribuant à amplifier, voire aggraver une situation qui, de ce fait, est devenue une priorité politique pour le continent.

Les taux de chômage sont trop élevés en Afrique du Nord et, selon les dernières estimations du groupe de la Banque Mondiale, devraient rester élevés au cours des 5 prochaines années. Le chômage peut certainement être considéré comme étant à l’origine des soulèvements du printemps arabe. En revanche, les taux de chômage restent relativement faibles en Afrique subsaharienne, puisque la plupart des jeunes ne peut pas se permettre de ne pas travailler. Ces jeunes souffrent néanmoins du manque de conditions de travail décentes et de sous-emploi. Il est à noter que sur les 42 % du total de travailleurs pauvres, les jeunes de moins de 30 ans représentent 36 %.

L’avenir de l’emploi en Afrique

D’après une récente étude de l’Organisation Internationale du Travail, le continent africain compte à ce jour 980 000 personnes en âge de travailler, soit 63 % de sa population globale.
Le rapport indique aussi que 75 % de cette population participe au marché du travail, dont 5. 9 % uniquement est formellement au chômage. L’Organisation Internationale du Travail indique toutefois que ces chiffres cachent une réalité bien plus sombre. Il est important de souligner que, en Afrique, 92 % des emplois sont dans le secteur informel.

Par exemple, au Congo-Brazzaville, la croissance de ces quatre dernières années a été assez soutenue grâce essentiellement aux exportations d’hydrocarbures et de matières premières agricoles.
L’analyse du marché de l’emploi révèle un certain nombre de paradoxes. Premièrement, la notion de taux de chômage y est d’une portée trop limitée en raison de la prévalence de l’emploi vulnérable et du sous-emploi. Deuxièmement, malgré des taux de croissance du Produit Intérieur Brut soutenus, la capacité des économies africaines à créer des emplois est restée singulièrement limitée.

Enfin, tandis que la population africaine augmente de manière significative, les offres d’emploi Brazzaville proposées par les sociétés stagnent, et le coût de la main-d’œuvre reste beaucoup plus élevé sur le continent que presque partout ailleurs dans le monde en développement.

Read More

Les bienfaits de l’activité physique

Posted by on Juin 1, 2020 in divers | Commentaires fermés sur Les bienfaits de l’activité physique

Une activité physique régulière peut améliorer la santé et donc, prolonger autonomie et vie active. L’activité physique, pas forcément le sport, est indispensable, voire inévitable, pour une bonne santé respiratoire. Celle-ci diminue le risque d’essouf ement en accroissant la circulation et la ventilation dans les poumons et les bronches. Elle augmente la capacité respiratoire et favorise le développement de la cage thoracique.
L’activité physique est nécessaire pour un bon développement du système respiratoire. Le fait d’être atteint d’une maladie cardiovasculaire ou respiratoire (asthme, bronchite aiguë, rhinite, rhume, sinusite, laryngite, allergies, etc.) ne dispense en aucun cas la pratique d’un exercice physique. Il faut toujours bouger, chacun à son rythme, selon ses capacités et son âge. Il est donc important d’inciter les asthmatiques à faire des exercices d’endurance.
Body Factory a pensé à votre confort et votre bien être. Ce centre met à votre disposition des coachs personnels certifiés et formés. Ces coachs vous accompagneront tout au long de la séance, selon des programmes personnalisés en fonction des objectifs désirés (renforcement musculaire, maux de dos, prise de masse, perte de poids, etc.). Vous pouvez les contacter par téléphone ou sur leur page Facebook ‘Body Factory Casablanca’.
Il est important de rappeler que l’activité physique renforce l’équilibre et prévient ainsi le risque de chute lié à la diminution de la masse osseuse. En outre, la personne inactive devient beaucoup moins souple. Or la force et la flexibilité musculaire sont essentielles à la mobilité et alors à l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne.
En revanche, une activité physique régulière a des effets bénéfiques sur les capacités cognitives et fonctionnelles. Elle améliore l’humeur et le sommeil et soulage les symptômes d’anxiété et de dépression.

Les effets court et moyen terme ?

– Diminution du risque de développer la maladie d’Alzheimer
– Augmentation du niveau général d’énergie
– Amélioration du système immunitaire
– Meilleur contrôle du poids
– Amélioration de l’humeur
– Diminution de présence de varices
– Diminution de la tension artérielle
– Augmentation du bon cholestérol
– Réduction des risques de crise cardiaque
– Amélioration de la densité osseuse
– Augmentation de la masse musculaire
– Hausse de l’estime de soi
– Amélioration de l’équilibre et de la posture
– Une diminution de la fréquence cardiaque pendant l’effort et au repos
– Une augmentation de la force de contraction du myocarde
– Une force de contraction du cœur augmentée
– Une pression artérielle moins haute.

Read More