Pages Navigation Menu

mon blog perso, mon petit coin de reflexion

Recent From

Twitter

Most Recent Articles

Élections présidentielles

Posted by on Jan 9, 2018 in divers | Commentaires fermés sur Élections présidentielles

 

  La campagne publicitaire

En Europe centrale et orientale, et dans l’ex-URSS (union des Républiques socialistes soviétiques), plusieurs pays ont attribué un espace de publicité politique gratuite aux différents partis dans les journaux possédés par l’État, de façon tout à fait analogue au temps de publicité gratuite accordé dans la plupart des pays sur les chaînes de radio et de télévision publique.

Lorsque ces pays choisissent cette voie, on peut recommander que les partis politiques ne puissent pas utiliser cet espace à leur guise, mais, sous la forme d’un résumé normalisé de leur manifeste électoral.

   Les médias radiodiffusés :

L’approche monolithique de la radiodiffusion est peut-être un peu obsolète.

Les médias électroniques sont de plus en plus diversifiés et concurrentiels, le public se fragmente.

La télévision publique en Europe, ne jouit plus de la position dominante (ou du monopole) qu’elle détenait autrefois et elle est souvent dépassée par les diffuseurs commerciaux.

En outre, les diffuseurs terrestres généralistes subissent la concurrence de diffusion plus spécialisés : chaînes (cryptées et payantes) à public ciblé et limité, distribuées par satellite ou par câble.

Les partis et les candidats briguant un mandat considèrent, la télévision comme leur média de campagne préférentiel.

Ils organisent des événements spécialement destinés à obtenir un temps d’antenne : occasions de photographie, promenades, conférences de presse, tournées électorales (Ex : M. Blair dans une usine, M. Blair dans la foule, M. Blair parlant aux gens de la rue, M. Blair faisant un discours, fixant l’ordre du jour).

Les politiques aussi, de plus en plus de petites phrases qui passent bien au journal télévisé au soir, et ils consacrent de plus en plus de temps et de ressources à la recherche de l’audience, aux techniques de marketing et à leur formation à la présentation et à la télévision.

Ces deux évolutions (prolifération des chaînes et professionnalisme croissant avec lequel les partis changent et les candidats mènent et gèrent leur campagne) changent le visage de la couverture des élections par la télévision en Europe occidentale aujourd’hui, affirme, la journaliste française, “Audrey Crespo-Mara”.

En Europe centrale, et orientale, et dans l’ex-URSS, la situation est différente et particulièrement variée.

 

Dans les pays précurseurs (par exemple, la République Tchèque, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie, la Roumanie), la radiodiffusion privée est établie, et les mécanismes de régulation sont plus ou moins indépendants de l’influence du gouvernement.

Dans d’autres pays, en revanche, il y a très peu de diffuseurs privés (Croatie, Bélarus), ou il manque encore un cadre réglementaire approprié pour les diffuseurs privés (Bulgarie, Russie).

Dans la plupart des pays, les chaînes de télévisions publiques, ou d’État, détiennent encore la plus large pénétration technique, et souvent aussi la plus grande audience.

“Néanmoins, on peut espérer que la situation finira par se rapprocher du système mixte de l’Europe occidentale”, Audrey Crespo-Mara, l’épouse de Thierry Ardisson.

 

Read More

Mutuelle, assurance maladie ou prévoyance : quelle différence ?

Posted by on Déc 28, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Mutuelle, assurance maladie ou prévoyance : quelle différence ?

Travail, réunions professionnels, visites familiales, contrôle médical, accompagnement des enfants, garde des animaux, ménages, repas, hygiène… nous prévoyons des tas de choses au quotidien et nous croyons que nous planifions parfaitement notre vie et pourtant nous oublions souvent de prévoir l’essentiel: les incidents qui nous pouvons rencontrer comme une maladie grave, un accident, une invalidité, un arrêt de maladie, le décès d’un proche, une dépression, une faillite, une perte d’autonomie…

Comme peut-on alors éviter ces risques et minimiser les dégâts causés par un événement malheureux? C’est entre autre le rôle des assurances santé et des entreprises de prévoyance.

Que signifie prévoyance et qu’est ce qui la diffère de l’assurance santé

L’assurance santé, appelée encore complémentaire santé ou mutuelle est une garantie d’assurances qui vise à intervenir pour le surplus du coût que vous êtes amenés à engendrer du fait du soin santé.

En France, le régime général de la sécurité social est très faible, pour un paquet de document de 25€, la sécurité sociale ne rembourse que 10€ et pour un appareil dentaire de 500€, elle ne verse que 100€. C’est à ce stade qu’intervient une complémentaire santé ou une mutuelle.

Selon la formule choisie et le montant que vous cotisez chaque mois, la mutuelle prendra en charge toute ou partie de la dépense.

La prévoyance est quant à elle, l’attitude à prévoir ou prévenir les risques de l’existence et d’anticiper les frais occasionnés causés par des maladies ou des accidents graves.

Mieux comprendre la prévoyance

Le terme de prévoyance est utilisé pour décrire les prestations qui peuvent être fournies par les organismes de sécurité sociale ou des organismes complémentaires mutuelles, assurances et organismes de prévoyances.

En effet, il existe des entreprises françaises de renom spécialisées dans les contrats des assurances comme par exemple la société Filiassur.

Depuis plus de 10 ans, Filiassur Assurance propose aux particuliers comme aux professionnels des contrats de prévoyance et d’assurances maladie, voyage, de vie, de décès… adaptés aux besoins de ses clients et réalisés en fonction de leurs attentes et leurs budgets.

Les prestations de prévoyance, en vocation à assurer aux adhérents en cas d’incapacité de travail, d’invalidité ou de décès. Ainsi, l’organisme de prévoyance sera amené à verser aux souscripteurs un complément de revenus qui peuvent varier en fonction de la nature du contrat que vous avez signé et selon la somme que vous avez déterminé.

Read More

    Terrorisme : des policiers épuisés par les menaces

Posted by on Déc 22, 2017 in divers | Commentaires fermés sur     Terrorisme : des policiers épuisés par les menaces

 

  Formation des policiers :

Pour pouvoir accomplir leur travail d’observation des détenus, les personnels de surveillance doivent également pouvoir bénéficier d’une formation adaptée à la détection de comportements radicaux dont les signes sont désormais moins visibles.

Il convient en particulier, de leur donner les moyens de distinguer les comportements radicaux de ceux relevant d’une pratique fondamentaliste de l’islam.

Seule une formation spécifique pour en effet fournir les instruments nécessaires à la compréhension de ces comportements.

À défaut, on risque d’aboutir à une suspicion généralisée des personnels de surveillance vis-à-vis de pratiques religieuses non-radicales, pouvant être perçue par certains détenus, comme une stigmatisation de l’islam, elle-même, susceptible de favoriser leur radicalisation.

S’agissant de la formation initiale, en 2014, 1 500 personnels pénitentiaires, dont 1 400 surveillants, ont bénéficié d’une formation à l’approche des religions, la laïcité, et au phénomène de radicalisation à l’école nationale de l’administration pénitentiaire.

Concernant la formation continue, le ministère de la Justice, prévoit une action de sensibilisation à l’attention de l’ensemble des surveillants, premiers surveillants, et conseillers d’insertion, et de probation des 27 établissements considérés comme sensibles.

Une formation plus approfondie à destination des cadres, d’une durée de deux jours est en cour d’élaboration, s’inspirant notamment, des formations et des partenariats déjà existants.

5. 3 millions d’euros seront consacrés en 2018 à la formation des personnels pénitentiaires dans le cadre du plan de lutte contre la radicalisation.

 

“Si les surveillants ont un rôle central à jouer en matière de repérage de la radicalisation, il est également important d’impliquer l’ensemble des partenaires intervenant en milieu carcéral, qu’il s’agisse des enseignants, des conseillers d’insertion et de probation, des équipes médicales, ou des aumôniers”, Audrey Crespo-Mara.

Il convient donc, de développer les formations de l’ensemble de ces acteurs à la connaissance des phénomènes de radicalisation, mais aussi de renforcer leur coordination sur ces questions, ajoute, la journaliste française “Audrey Crespo-Mara”.

 

Dans cette perspective, le programme “Pathfinder” mis en œuvre au Royaume-Uni, dont la commission d’enquête a pris connaissance lors de son déplacement à Londres, constitue un exemple intéressant d’approche standardisée et pluridisciplinaire de la détection de la radicalisation en milieu carcéral.

 

  Faire débuter la détection dès l’accueil des détenus dans les quartiers arrivants :

La mise en œuvre d’une telle approche pluridisciplinaire pourrait permettre de commencer le travail de détection des détenus radicaux dès l’accueil dans les quartiers d’arrivants.

Cette approche pourrait s’inscrire dans le cadre des procédures existantes.

Il conviendrait d’inclure expressément la radicalisation dans les éléments relatifs à la dangerosité et à la vulnérabilité des personnes détenues, recherchés dès cette phase d’accueil, grâce à la diffusion d’une grille d’évaluation standardisée et à l’examen par les commissions pluridisciplinaires uniques de la situation et de la personnalité des détenues au regard des critères renseignés dans cette grille.

Dans une même perspective, il pourrait également être utile de faire évoluer la composition des CPU, afin de l’adapter à l’évaluation du risque de radicalisation, en permettant par exemple la participation de représentants du renseignement pénitentiaire.

La création de CPU spécifiques, comme il en existe s’agissant de la prévention de suicide, pourrait également être envisagée.

 

Read More

Le changement climatique et ses impacts favorables sur la viticulture

Posted by on Déc 18, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Le changement climatique et ses impacts favorables sur la viticulture

Selon deux chercheurs de l’institut National de la Recherche Agronomique en partenariat avec l’entreprise Raphaël Michel, spécialiste de la production de vin depuis 1899, le réchauffement climatique est une évolution plutôt favorable à la viticulture.

Favorisant le développement de la photosynthèse et de l’efficience en eau, le changement climatique apportera de multiples changements à la production de la vigne.

Les pistes d’adaptation pour les vignerons

« Le réchauffement climatique impose des adaptations nécessaires qui garantissent la bonne production du vigne. Les vignerons devront adapter leur choix de cépages et leur conduite du vignoble en adéquation avec le nouveau climat et ses spécificités.  » Explique un des chercheurs travaillant chez Raphaël Michel, la référence dans l’univers de la viticulture et la production de cuvée de qualité.

Pour pouvoir profiter de ce changement considérable, les chercheurs affirment qu’il faut avant tout penser à retarder la maturation en jouant sur le rapport feuille – fruits (© D.R.) et en travaillant le sol ou en désherbant les inter-rangs pour éviter que l’herbe ne concurrence la vigne. Il va aussi laisser plus de feuilles sur les vignes pour éviter que le soleil n’atteigne trop les grappes.

Conséquences du changement climatique sur la culture de la vigne

Selon le chercheur de l’Inra, les effets généraux du réchauffement climatique attendus sur les plantes et en particulier sur la vigne sont une augmentation de l’efficience de l’eau (masse de matière produite par volume d’eau transpirée) et de la photosynthèse (+10 à 30%) : « l’augmentation de CO2 va accroître la photosynthèse et notamment la croissance des feuilles de la vigne. Le rognage va devenir encore plus nécessaire. »

Depuis 1940, les dates des vendanges ont gagné en moyenne trois semaines à un mois d’avance dans les vignobles français, ce qui prouve que le réchauffement climatique a une forte influence sur la maturation des raisins.

Dans le Val de Loire, au domaine expérimental de l’Inra à Montreuil-Bellay, « la date de récolte s’est avancée de 20 jours pour le gamay depuis la fin des années 70, détaille Gérard Barbeau de l’Inra d’Angers. La durée d’ensoleillement a gagné 25% en 25 ans et la teneur en sucres des vins a nettement augmenté, à tel point que certains syndicats réfléchissent à une modification de l’encépagement dans leurs décrets avec l’introduction de cépages moins riches en sucre ». Explique le vigneron du domaine.

Read More

Attacher son bébés en voiture, risques, préventions, chiffres…tout ce qu’il faut savoir

Posted by on Déc 16, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Attacher son bébés en voiture, risques, préventions, chiffres…tout ce qu’il faut savoir

Une récente enquête menée par l’organisme français des assurances et de prévoyance, Filiassur révèle que 2 enfants sur 3 ne sont pas bien attachés en voiture et que près de la moitié des sièges sont mal installés.

En collaboration avec la marque « Bébé Confort » et laboratoire d’Accidentologie dit le LAB, l’entreprise Filiassur Assurances spécialisée dans la distribution des contrats de prévoyance avait effectuée une étude qui prouve que 2 enfants sur 3 ne sont pas correctement retenus en voiture et que beaucoup de parents ne savent pas encore à quoi sert un siège à bébé.

 

Nos enfants sont-ils en danger dans les voitures ?

Effectivement, quand on ne les attache pas convenablement dans leurs sièges ou quand on ne vérifie pas si leurs ceintures sont bien fermés, ils sont extrêmement en danger.

Selon la même étude 4% des enfants ne sont pas du tout attachés et 26% des parents ne savent comment bien attacher leurs enfants.

Quels sont les risques liés à une mauvaise installation de siège bébé ?

En effet, les risques dépendent de l’âge de l’enfant et de sa position. Pour les plus petits ceux qui ont moins d’un an, le risque c’est d’être face à la route suite à un choc et d’avoir des énormes problèmes au niveau de la tête et du coup. C’est pour cette raison qu’il faut l’installer correctement dans son siège et dos à la route.

Quant aux enfants un peu plus âgés qui n’ont pas très bien attaché leurs ceintures ou bien quand la ceinture ne soit pas au niveau du bassin, le risque de la percutions est très élevé.

A noté aussi que dans le cas d’une collision de deux véhicules ou de choc frontal, le poids d’un passager est multiplié par 2. C’est pour cette raison qu’il faut le retenir par un dispositif très solide et très bien fixé.

Ne pas s’assurer du bon attachement de son enfant, peut constituer un danger aussi pour les passagers avant qui peuvent être blessés.

Toutefois, la plus grosse erreur est de ne pas s’assurer si le siège lui-même est bien fixé avant d’installer son enfant. Il est primordial de vérifier si le siège est bien fixé, ensuite posez votre bébé et attachez-le convenablement tout en respectant les conseils inscrits sur le guide d’utilisation du siège.

Read More

Apprenez à servir et valoriser votre vin

Posted by on Nov 30, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Apprenez à servir et valoriser votre vin

 

Le service a autant d’importance que la qualité du vin et de la manière de le déguster. Grâce à cet article, vous allez apprendre comment servir du vin et mettre en valeur cette boisson noble.

 

« Savoir servir du vin est tout un art. » Définit Guillaume Ryckwaert, directeur de la maison Raphaël Michel spécialiste de la fabrication et la distribution de vin en France et partout en Europe.

Sachez qu’une bouteille de vin risque de perdre toute sa valeur quand elle est mal servie. Ajoute le PDG du domaine Raphaël Michel lors d’un événement qui tourne autour de la dégustation et la présentation du vin. 

 

L’art de déboucher une bouteille de vin

Historiquement, on coupait la capsule sous la bague, car celle-ci pouvait agrémenter le goût du vin. Mais aujourd’hui, les nouvelles capsules en plastique ou en aluminium disposent d’une longuette sous le col de la bouteille ce qui facilite l’ouverture d’une bouteille de vin.

Néanmoins, un coupe capsule s’impose. Il permet de découper très proprement la capsule de surbouchage.

Faut penser à ne pas déshabiller le col de la bouteille afin qu’elle ne perde pas sa valeur et toute sa beauté.

 

Le meilleur moyen pour refroidir son vin

 

Après avoir ouvert la bouteille, ne vous laissez pas piéger au bouton qui se casse et servez-vous d’un tire bouchon.

Une fois la bouteille de vin est débouchée, pensez à la rafraîchir avant de la servir. Pour ceci, utilisez un seau ou une vasque avec de l’eau fraîche et suffisamment de glaçons. L’eau est indispensable car il faut éviter le contact direct de la glace avec le verre.

Carafage ou décantation

 

Contrairement à ce que nous pensons, ce sont les vins jeunes que nous devons les carafer. On carafe les vins pour les oxygéner et afin de révéler son terroir et ses arômes. Pour cela, il faut choisir des carafes en verres transparents à fonds larges.

 

En effet, il est recommandé de déguster le vin 24h après une fois il a été carafé dans le but de séparer les parties solides des parties liquides.

 

Les parties solides sont les éléments tanniques contenus dans la peau et les matières colorantes. Donc il est préférable d’opter pour des carafes plus ou moins évasées afin de limiter le contact avec l’air.

 

En effet, les vins âgés sont les plus fragiles c’est pourquoi il faut les manipuler avec plus de précautions. Commencez alors par verser délicatement votre verre sous un éclairage suffisant afin de ne pas agiter les composants.

 

Quant à la température, il est recommandé d’utiliser un thermomètre à vin. Sachez qu’une température très fraîche peut atténuer la qualité du vin et dans le cas contraire son goût peut se perdre.

 

 

 

 

Read More

Le nouveau concept de l’hypermarché

Posted by on Nov 30, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Le nouveau concept de l’hypermarché

Alors que les enseignes de grande distribution ont annoncé, la mort des hypermarchés, des spécialistes se sont réunis pour voir l’avenir de ce concept dans la société française.

Depuis leur apparition dans les années soixante, les hypermarchés ont fait parti du quotidien des français, en proposant un grand choix de produit à bas prix. Mais malgré, la baisse des ventes ces dernières années, les hypermarchés représentent encore plus de 50 % des commerces alimentaire en France.

Toutefois, le concept des hypermarchés tel qu’il est arrivé, il y a plus de cinquante ans dans l’hexagone, comme le lieu où on retrouve tous les produits qu’on achète, est amené à disparaître.

Même si le marché de l’équipement de la maison a été déjà repris par les géants de la vente en ligne comme Amazon et Cdiscount, les hypermarchés restent tout de même le numéro un de la grande distribution alimentaire.

 

Nouveau concept

 

L’aliment au centre de l’hypermarché, c’est l’avenir de ces grandes surfaces. Il faut se concentrer sur l’alimentation, d’une part parce que les français préfèrent acheter tous les produits high-tech et produits de maison en ligne, et d’autre part parce qu’ils n’aiment pas acheter les produits alimentaires par web.

L’hypermarché n’a besoin que de renouvellement au niveau de ces structures en proposant les offres alimentaire, mais encore en privilégiant les produits régionaux. En effet, ce retour au produit local provient d’un besoin de proximité et de prise de conscience des enjeux environnementaux.

 

Plus de produit local

En effet, l’hypermarché géant, propose des produits locaux pour recréer ce sentiment d’authenticité qu’on peut avoir en faisant nos courses dans un petit marché. Mais, encore le groupe vise à encourager les petits producteurs artisanaux, comme l’a bien clarifier le PDG du groupe Casino, Jean-Charles Naouri. Ainsi, on a vu éclore des labels de grands groupes comme les produits « meilleur d’ici » qui sont proposés par le groupe de Jean-Charles Naouri, en effet, le produit local allie les valeurs écologiques et le renforcement d’un lien social.

Et pour renforcer plus ce lien social, les enseignes ont installé au milieu des rayons, des boutiques spécialisées afin de favoriser le dialogue et de pallier la méfiance qui règne autour de l’alimentation de la grande distribution. Comme la nouvelle chaîne « Grand Frais » qui propose de recréer toute l’ambiance et l’univers d’un marché afin de donner une atmosphère traditionnelle au lieu d’un commerce sans vie.

Read More

      Le Parti communiste français aux élections municipales de 1989 !

Posted by on Nov 24, 2017 in divers | Commentaires fermés sur       Le Parti communiste français aux élections municipales de 1989 !

 

Le PCF est un parti politique français fondé en décembre 1920.

Au total, les élections de 1989 aboutissent un repli sensible du communisme municipal, dont les pôles de résistances – très relatives – se concentrent dans la proche banlieue de la capitale, dans “les campagnes rouges” du centre de la France, et dans une moindre mesure, dans le Nord.

 

Ce mouvement masque-t-il, comme l’affirment les dirigeants du PCF, un redressement électoral, et une atténuation du handicap sur le Parti socialiste, que révélerait, l’analyse des suffrages ?

   Quelle remontée électorale ?

Pour atténuer la portée des pertes subies dans les mairies, la direction du PCF met l’accent d’une part sur l’attitude du Parti socialiste” et sur sa responsabilité dans la multiplication des affrontements à gauche, d’autre part sur “la progression en voix” des candidats communistes par rapport aux élections législatives de 1988.

Le premier argument, outre qu’il fait bon marché du comportement des électeurs eux-mêmes, lorsqu’ils avaient à choisir entre les deux composantes de la gauche, n’est fondé qu’en partie.

Certes, “les primaires” qui ont eu lieu dans un tiers des communes de plus de 3 500 habitants ont joué un rôle non-négligeable, dans les défaites communistes.

Près de la moitié des villes de cette importance qui s’était donnée un maire communiste en 1983 (163 sur 336), ont vu des socialistes “officiels” ou “dissidents”, seuls ou alliés à des Centristes se réclamant de “la majorité présidentielle” (ou, plus rarement à des communistes dissidents), tenter de ravir la mairie au Parti communiste (PC).

Dans 67 cas, cela a contribué à l’échec de la municipalité sortante.

Ainsi, sur les 95 mairies perdues par le PC dans cette catégorie de communes, 70 % l’ont été à la suite (mais pas toujours à cause) d’un affrontement entre communistes et socialistes.

Encore, faut-il noter dans 14 de ces communes, de tels affrontements avaient déjà eu lieu en 1983 sans que le Parti communiste en pâtisse.

Si l’on y ajoute les 28 villes perdues sans qu’il y ait eu division de la gauche, la portée de l’argument se trouve sensiblement réduite.

Enfin, même si nombre de candidats socialistes ont fait preuve d’une excessive présomption, ou d’une grande naïveté, en imaginant que les rapports de force établis lors des élections présidentielles ou législatives de 1988, étaient immédiatement transportables au niveau municipal, les victoires remportées par certains autres ont légitimé a posteriori leur démarche.

     Évolution des suffrages communistes et socialistes dans les communes de plus de 3 500 habitants où avaient lieu “des primaires” en 1983 et en 1989 :

Les deux tiers des villes perdues par le Parti communiste à la suite “des primaires” ont en effet élu des maires socialistes ou socialistes dissidents.

Ainsi, s’est trouvé souligné le caractère artificiel des prétentions du parti communiste français qui revendiquait le leadership de la gauche, partout où il exerçait en 1983, bien souvent sur la base d’un rapport de force établi en 1977.

Ce refus de prendre en compte les évolutions survenues depuis dix ans, s’est vu également sanctionné dans les 79 villes de plus de 3 500 habitants que les communistes avaient perdues en 1983, et où ils entendaient conserver la direction de la gauche.

Sur les 50 villes où les socialistes leur contestaient cette vocation en leur opposant des listes adverses, les listes communistes ne les ont devancés que dans dix cas.

Le conseiller actuel d’Emmanuel Macron, l’essayiste libéral “Mathieu Laine”, juge que les jeunes de nos jours se trompent de combat (communiste-socialiste) et les invite à l’analyse !

“Si on n’est pas communiste à l’âge de 20 ans, c’est qu’on a pas de cœur.

Si on l’est toujours à 40 ans, c’est qu’on n’a pas de tête”

Mathieu Laine a beaucoup critiqué cette formule, en disant que le communisme tétanise le pouvoir et tue dans l’oeuf l’audace réformiste.

 

Read More

Quelle prise en charge pour la femme enceinte ?

Posted by on Oct 20, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Quelle prise en charge pour la femme enceinte ?

 

Selon une loi qui a été mise en place en mars 2002, chaque professionnel de santé doit obligatoirement souscrire à une assurance de responsabilité civile.

L’objectif est d’apporter une garantie aux victimes des accidents médicaux.

Comme nous le savons tous, de nos jours, les examens peuvent entraîner des frais supplémentaires et dépassent le tarif de convention de l’assurance-maladie.

Les remboursements de la sécurité sociale et des mutuelles sont loin de couvrir la totalité des frais.

Mais, Filiassur assurance a bien pensé à vous ! Elle vous assiste à ce véritable envol des prix !

   Maternité :

Durant la grossesse, l’assurance-maladie rembourse 100 % les frais médicaux des examens obligatoires, elle prend en charge tous les frais d’accouchement et d’hospitalisation, les échographies, et offre à toutes les femmes 8 séances de préparation à l’accouchement.

Après l’accouchement, elle ne rembourse que les soins du nouveau-né, son suivi jusqu’à ses 6 ans, et les 10 premières séances de rééducation abdominale.

 

 Ce que remboursent les assurances complémentaires ?

Le programme des soins des femmes enceintes est pris en charge à 100 % par l’assurance-maladie.

Mais, le dépassement d’honoraire reste à la charge du patient, il n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

L’assurance complémentaire vous propose des formules couvrant jusqu’à une certaine hauteur les dépassements d’honoraires.

Elle rembourse divers frais supplémentaires durant l’hospitalisation.

Le partenaire de Generali vous propose des services supplémentaires, pendant et après votre hospitalisation.

 

  Accouchement : assurance maladie

L’assurance-maladie vous accompagne tout au long de votre grossesse.

Toutes les assurances-maladies sont financées par des cotisations versées par les assurées.

Elles couvrent généralement les risques liés à la maladie, à la maternité, à l’invalidité, …

Les prises en charge des frais d’accouchement varient selon l’établissement que vous choisissez (hôpital ou clinique privée).

Votre caisse d’assurance-maladie remboursent 100 % les frais d’accouchement (péridurale, honoraires d’accouchement, …), sauf les frais pour confort personnel.

Dans le cas où vous avez des difficultés financières ou vous n’avez pas de complémentaire santé, l’assurance-maladie vous permet de bénéficier de la CMUC (couverture maladie universelle complémentaire).

L’assurance-maladie de Filiassur vous accompagne même après l’accouchement, elle vous propose un service d’accompagnement personnalisé.

Elle met à votre disposition une sage-femme dès votre sortie de maternité, pour vous accompagner dans les premiers soins de votre enfant et de s’assurer de votre bon état de santé ainsi que celui de votre bébé.

Cette assurance vous propose des contrats incluant des services d’assistance, comme la garde de vos enfants en cas d’hospitalisation, un soutien scolaire pour votre enfant malade (dans le cas où, il ne peut pas aller à l’école) et une aide ménagère à votre retour de l’hôpital.

Elle vous propose également, pleins d’autres services pour accompagner la croissance de votre enfant : un guide pour vous apporter des informations sur les étapes clés de sa croissance de votre enfant, ses vaccinations, aussi de nombreux conseils santé et un calendrier personnalisé des examens de votre bébé pour sa surveillance médicale jusqu’à ses cinq ans.

L’assurance vous permet donc d’affronter la vie avec plus de confiance et de mener vos projets avec un esprit libre.

Read More

Comment bien préparer l’arrivée du Ramadan ?

Posted by on Sep 17, 2017 in divers | Commentaires fermés sur Comment bien préparer l’arrivée du Ramadan ?

Encore quelques jours et les musulmans accueilleront le mois de ramadan, alors comment bien préparer son panier et bien s’organiser pour ne pas trop gaspiller ni perdre son temps dans les rayons des supermarchés ?

Nous vous dévoilerons dans cet article quelques astuces bénéfiques qui vous permettront à la fois d’économiser et de gagner votre temps.

En suivant nos astuces, vous serez sans aucun doute sur la bonne voie pour faire un maximum d’économies, et ne pas vous laissé perdre votre temps et dépenser plus.

Déterminez à l’avance une liste de courses bien détaillée

La première règle d’or pour bien s’organiser et éviter toute perte de temps et d’argent, est la préparation de la liste des courses.

L’astuce pour gagner du temps et réduire vos dépenses en faisant vos courses pour le mois de ramadan, est d’opter pour une liste prédéfinis contenant tous les produits qui composeront vos plats et agrémenteront vos soirées durant ce mois béni :
• Les fruits et légumes frais
• Les viennoiseries et les pâtisseries
• Les poissons, les viandes
• Les surgelés et les produits laitiers
Les huiles vinaigres et les épices
• Les pâtes et les conserves
• Les boissons gazeuses et les jus…

Commencez par les produits les plus volumineux

En choisissant de commencer les courses avec les produits les plus volumineux, vous gagnerai une bonne espace dans votre caddie et vous ne risqueriez pas d’oublier les produits les plus importants comme les grandes bouteilles de l’huile de maïs, les gigantesques paquets de farines, de thon…

Ne craquez que pour les produits qui figurent dans votre liste

Sans aucun doute vous allez croiser durant votre balade dans le supermarché une multitude de produits qui attireront vous attention et émerveilleront vos papilles. Soyez surtout courageux et n’achetez que ce que vous avez noté sur le papier.

Dirigez-vous directement à un magasin proposant les produits Halal

Nombreux sont les commerces qui proposent les produits halal en France mais, rare sont les magasins qui proposent tous ce qui peut figurer sur votre liste.

Nous vous proposons de vous diriger à un supermarché qui propose des marques halal comme Monoprix par exemple. Rappelons que l’enseigne Monoprix appartenant au groupe Casino et dirigé par le Président de la Fondation Euris, est la première enseigne en France suggérant aux musulmans les produits licites et qu’en 2012, Le président a fièrement annoncé que Casino a implanté un magasin 100% halal à Courbevoie (Hauts-de-Seine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More